16 mars 2022

Le meuble au centre de la vérification architecturale

Copié !

Un logement bien conçu: la preuve par le meuble

Qu’est-ce qu’un logement idéal ? En fonction des goûts et façons de vivre de chacun, la réponse sera probablement très différente. C’est le parti pris d’habx : pour chaque acquéreur, un logement unique et personnalisé. Certains privilégieront l’agrandissement du séjour, d’autres la création d’une suite parentale ou encore l’ajout d’une buanderie. En proposant des alternatives de plans, habx permet aux promoteurs de répondre aux besoins variés des acquéreurs. Il y a toutefois une règle invariable : le logement idéal est avant tout un logement habitable.

Mais comment s’assurer qu’un logement en VEFA est bien conçu et conforme aux attentes d’usage de son futur occupant ? Il existe une solution pour projeter l’acquéreur dans son futur logement : l’ameublement du plan. Certains promoteurs comme Cogedim ont ainsi intégré cette pratique et meublent systématiquement tous leur plans :

Un logement de qualité est un logement bien conçu, bien agencé, avec des proportions telles qu’il devient habitable. C’est ce que j’appellerais la preuve par le meuble. Aujourd’hui nous imposons à tous nos architectes de meubler tous les plans, dès la phase permis de construire. Parce qu’un appartement habitable est un appartement meublable.

Marie-Catherine Chazeaux, Architecte et Directrice Pôle Produit, COGEDIM

Marie-Catherine Chazeaux, Architecte et Directrice Pôle Produit, COGEDIM

En effet, l’ameublement d’un plan de logement permet de mettre en évidence sa bonne conception, en révélant des agencements et les proportions des pièces meublables, donc habitables. C’est pourquoi chaque alternative de plan proposée par habx est entièrement meublée avant d’être présentée au client.

Cependant, le processus d’ameublement des plans peut s’avérer extrêmement chronophage dans une opération avec des dizaines de logements, ceux-ci ayant chacun plusieurs alternatives de plans.

C’est pour palier à cette problématique que, dans un souci d’efficacité, un outil d’ameublement automatique de plans a été développé en interne chez habx. Cela évite une mise en oeuvre manuelle de l’ameublement de chaque logement conçu et permet donc un gain de temps considérable. Ce travail a été produit par une équipe pluridisciplinaire formée d’architectes, de designers et de data scientists. Cet outil, appelé Furnisher en interne, est aujourd’hui utilisé à plusieurs niveaux de la chaîne de conception des logements.

Furnisher par habx: l’ameublement automatique de plans

À la réalisation des plans, les architectes ont accès directement dans Revit - leur logiciel de conception - à une fonctionnalité qui insère automatiquement les meubles fondamentaux des séjours et des chambres. Ainsi, en un clic, l’ensemble de la maquette en cours de réalisation se voit assortie d’un lit dans chaque chambre, et d’un canapé, d’un meuble TV et d’une table à manger dans chaque séjour.

Le positionnement automatique des meubles permet aux architectes de rapidement vérifier la bonne proportion des pièces et, en un coup d’œil, d’identifier si les pièces sont bien conçues et habitables. Les architectes ont ensuite la possibilité de redimensionner les pièces pour améliorer les plans si nécessaire, mais aussi de déplacer les meubles s’ils jugent qu’une autre disposition est plus pertinente.

À la création des visuels 2D, des meubles supplémentaires sont ajoutés automatiquement pour davantage contextualiser les plans de réservation : des chaises sont positionnées autour des tables et des tables basses sont placées en face des canapés. Les meubles principaux des pièces sont ainsi visibles sur l’ensemble des plans de vente pour mettre en valeur les surfaces des pièces.

Lors de la réalisation des scènes 3D, les logements sont entièrement meublés et décorés automatiquement. Les modélisations 3D permettent une visualisation réaliste des logements et aident le client à se projeter : la présence des meubles et de la décoration met en évidence l’usage spécifique de chaque espace et la bonne conception du logement.

Furnisher : comment ça marche ?

Furnisher a été élaboré à partir de règles architecturales et de circulations qui sont appliquées les unes après les autres de façon procédurale, sur la base de tests / échecs.

Afin de placer le mobilier dans le plan, l’outil d’ameublement va automatiquement piocher les meubles à disposer au sein du logement dans une bibliothèque de modèles, chacun ayant une icône 2D et une représentation 3D. Afin d’assurer des accords de style et une certaine variabilité entre les pièces - en particulier entre les différentes chambres - des ensembles de meubles sont regroupés. Le type et la taille du mobilier inséré dépend avant tout de la taille de la pièce : canapé d’angle pour les grands séjours, petit canapé deux places convertible pour les studios, ou encore lits simples dans les petites chambres.

L’ameublement du logement se fait ainsi pièce par pièce, chaque meuble ayant sa ou ses propres règles de positionnement. Certaines règles sont définies par rapport à la forme de la pièce et/ou de ses ouvertures (fenêtres, portes) : par exemple, la tête de lit ira sur le mur disponible le plus éloigné de la porte et la table à manger sera positionnée face à la fenêtre la plus proche de la cuisine. D’autres règles sont basées sur la position des meubles déjà présents dans la pièce : les tables de chevet sont ainsi placées automatiquement de chaque côté du lit et une série de cadres sera disposée au-dessus du canapé.

Finalement, le meuble est inséré s’il passe plusieurs vérifications de base, comme le fait qu’il ne soit pas en conflit avec des meubles déjà présents ou avec des ouvertures de portes ou des débattements de fenêtres, ou encore s’il ne contraint pas la circulation au sein de la pièce.

Depuis 2016, habx réconcilie les contraintes des opérationnels de l’immobilier avec les besoins des acquéreurs. Afin de simplifier le quotidien des professionnels et d’augmenter la satisfaction client.

16 mars 2022
Copié !
© Copyright 2023 — habx, 34 rue Laffitte, 75009 Paris